PACES

Préparez-vous à décrocher la PACES !

S'inscrire

Une année pour plusieurs concours

La PACES, Première Année Commune aux Études de Santé, est une année proposant plusieurs concours qui dépendent de l’Université de médecine. Cette année est organisée en 2 semestres avec des enseignements communs et des enseignements spécifiques pour chacune des filières : médecine, dentaire, sage-femme, pharmacie et les filières paramédicales dont électroradiologie, ergothérapie, kinésithérapie, podologie, psychomotricité. Les enseignements sont assortis de coefficients différents et donnent lieu à l’établissement de différents classements.

Préparez-vous à réussir

L’Institut Major propose une préparation de qualité efficace pour les étudiants qui souhaitent être accompagnés intellectuellement et humainement pour répondre à l’exigence de la PACES à Bordeaux. La préparation de l’Institut Major donne le rythme et exige le meilleur des étudiants : entraînements, cours et méthodologie sont au cœur de notre préparation. Grâce à un système de suivi inédit, l’Institut Major est le seul établissement d’Aquitaine à garantir des effectifs réduits à ses élèves : la compétition entre élèves devient saine et source d’émulation.

Les atouts Institut Major

Un entrainement soutenu

Chaque semaine, les élèves sont mis en situation avec un entraînement dans plusieurs épreuves. Les conditions sont identiques à celles du concours organisé par l’université de Bordeaux, en terme de programme, difficulté et notation.

Du matériel d’anatomie

Squelettes, crânes, planches d’anatomie… Tout le matériel pour se représenter les différents aspects de cette matière importante sont sur place, à la disposition des élèves. Ces outils sont essentiels à la bonne compréhension de l’anatomie humaine.

Une méthodologie universitaire

Si les étudiants en PACES travaillent beaucoup, peu savent comment procéder pour être efficaces toute l’année. La préparation de l’Institut Major met les élèves au diapason des exigences universitaires grâce à des méthodes de travail efficaces.

Des locaux disponibles

Calmes et agréables, avec une bibliothèque regroupant annales et polycopiés de l’université de Bordeaux, les locaux de l’IM sont une invitation au travail personnel et restent disponibles en dehors des heures de cours.

Des effectifs réduits

Avec des classes limitées à 16 élèves et un accompagnement individuel par un tuteur référent, l’Institut Major préserve ses élèves des pressions stériles et leur offre les conditions idéales de progression.

Une atmosphère studieuse

Les valeurs de l’IM sont fondées sur la bienveillance, le respect et la solidarité. Elles permettent l’émulation et entretiennent la motivation. Les études prouvent que ce contexte constitue un vecteur de progrès et favorise la réussite.

Une expérience de réussite familiale

Médecin spécialiste en gynécologie-obstétrique, Nicolas NOCART, a co-fondé avec son frère Alexandre la filière PACES de l’Institut Major. Lauréat du concours à Bordeaux en primant, il est convaincu de l’importance d’un suivi humain à petite échelle pour réussir.

« Chaque élève est différent, or toutes les préparations se ressemblent et appliquent de manière mécanique la même logique. Le concours se joue sur des détails : il faut une prépa à faibles effectifs capable d’individualiser les méthodes et le suivi pour travailler ces détails. C’est l’esprit de l’IM : avec un accompagnement humain, on met chaque élève dans les meilleures conditions pour travailler. »

La remise à niveau

La remise à niveau est une option dont l’objectif vise à faire disparaître les lacunes ou se mettre à jour du programme de première et terminale S indispensable à la réussite de la PACES. Il est primordial d’avoir des connaissances solides en chimie, biologie et statistiques.
Calendrier : début août, une semaine avant la pré-rentrée de l’Institut Major.
Programme : biologie, chimie, physique, statistiques, calcul mental.
Volume horaire : 25 heures de cours.
Effectifs : 16 places maximum.

La pré-rentrée

L’objectif est de mettre fin à la période de vacances estivales, d’anticiper les difficultés et de se familiariser avec le programme de la PACES à Bordeaux. Les enseignements porte également sur la méthodologie, indispensable pour aborder les études supérieures efficacement. Un mini concours blanc conclut la semaine : il met immédiatement les élèves dans l’esprit du concours.
Programme :

    • Introduction à l’ensemble des matières du premier semestre de la PACES Bordeaux, soit l’équivalent de près d’un mois de cours.
    • Méthodologie
    • Concours blanc
Calendrier : mi-août, deux semaines avant la rentrée universitaire de la faculté de médecine de Bordeaux.
Volume horaire : 60 heures sur 2 semaines.
Effectifs : 16 élèves par classe.

La préparation annuelle

Les enseignements et les entraînements à l’Institut Major ont lieu chaque semaine, en fin d’après-midi : la journée doit être consacrée aux cours à l’université et au travail personnel. Pour appréhender l’intégralité du programme de PACES, l’Institut Major a mis en place tous les outils pour accompagner ses élèves efficacement.
Programme :

  • QCM d’entrainement chaque semaine, pour deux à trois matières du programme. Toutes les matières font ainsi de plusieurs évaluations.
  • Enseignements Dirigés (ED) chaque semaine, pour deux à trois matières du programme. Toutes les matières sont traitées en cours : nos élèves peuvent poser leurs questions, les tuteurs abordent le programme de manière soutenue pour éviter aux élèves d’accumuler du retard et les exercices types sont repris pour en comprendre les rouages et déjouer les pièges.
  • concours blanc chaque semestre dans les conditions identiques à la PACES.
  • accompagnement individualisé en méthodologie, stratégie de révisions selon les coefficients des matières et organisation du travail avec un tuteur référent.
  • Mise à disposition de l’intégralité du cours de l’année précédente en début de chaque semestre pour faciliter la prise de note et la concentration en amphithéâtre.
Calendrier : l’accompagnement se fait tout au long de l’année universitaire selon le calendrier de la faculté de médecine de Bordeaux. L’intégralité du concours est traité.
Volume horaire : 6 à 8 heures de cours et d’entraînements par semaine.
Effectifs : 48 places maximum (16 élèves par classe, répartis en 3 groupes).
35
de réussite en primant
80
de réussite en doublant
16
élèves par classe
0
d'abandon parmi nos doublants

Tout est transparent.

Aucun frais supplémentaire, aucune option inutile.

Frais de dossier

95

  • Pour chaque année universitaire
  • Entretien avec conseils pour le travail personnel
  • Encaissement au dépôt du dossier
  • Réduction pour les boursiers
  • Non remboursable

Remise à niveau

345

  • Biologie
  • Chimie
  • Physique
  • Statistiques
Inscription !

Pré-rentrée

595

  • 60 heures sur deux semaines
  • Toutes les bases pour débuter l’année
  • Méthodologie de travail
  • Concours blanc
Inscription !

Préparation annuelleMost Popular

2390

  • Toutes les matières, tout le programme.
  • Entrainements chaque semaine dans les conditions du concours.
  • Possibilité de s’inscrire à plusieurs concours de la PACES.
  • Accompagnement individualisé.
  • Cadre de travail humain et sécurisant.
Inscription !

Questions fréquentes Prépa PACES

Cette rubrique, non exhaustive, est une sélection de questions récurrentes que nous recevons. Cette page est mise à jour selon la pertinence des nouvelles questions qui peuvent se poser dans le cadre des études de santé et paramédicales à Bordeaux.

Comment s’inscrire en PACES à l’université de Bordeaux ?

L’inscription suit la procédure Admission Post Bac (APB). Vous pourrez ensuite vous inscrire à l’université de médecine de Bordeaux. Tous les bacheliers de l’académie de Bordeaux peuvent s’inscrire en PACES à Bordeaux. Les bacheliers hors académie de Bordeaux doivent demander une dérogation pour pouvoir s’inscrire. Attention : pour les personnes qui ont obtenus leur baccalauréat une année avant, aucune inscription n’est automatique. Il convient de prendre contact avec l’administration de la faculté de médecine de Bordeaux pour obtenir les informations utiles.

Peut-on réussir en PACES sans un baccalauréat scientifique ?

Le baccalauréat scientifique, notamment obtenu avec une mention, reste le sésame pour réussir en PACES, que ce soit à l’université de Bordeaux ou ailleurs. 95% des lauréats de la PACES sont titulaires d’un baccalauréat scientifique. En 2010, sur 426 lauréats pour le concours médecine, sage-femme et dentaire, 412 ont un bac S. La même année, sur 142 lauréats au concours pharmacie, 138 ont également un bac S. Le baccalauréat scientifique apparait comme la règle de principe pour réussir en PACES. Mais toute règle a ses exception, même si les taux de réussite sont extrêmement faible. En 2010, 1 étudiant titulaire du bac L et 5 avec un bac ES ont validé le concours médecine, sage-femme ou dentaire. La même année, 1 étudiant titulaire du bac ES a validé son concours pharmacie à Bordeaux. Pour les concours paramédicaux, on note un étudiant titulaire d’un bac ES et 1 STG lauréats au concours kiné sur les 43 places attribuées. Pour le concours psychomotricien, 5 lauréats sur les 52 ont un bac ES, STSS ou STL. Pour le concours de manipulateur en radiologie, un seul lauréat sur les 19 n’avait pas un bac S mais STI. Enfin, pour le concours d’ergothérapeute, les 30 lauréats avaient tous un bac S. Chaque étudiant non titulaire d’un baccalauréat scientifique qui souhaite réussir en PACES doit savoir que l’investissement réclamé est très important. Si l’Institut accepte dans ses effectifs entre 5 et 10% de bacheliers non scientifique, le travail personnel est la clé du succès, mais à cœur vaillant, rien d’impossible.

Comment se déroulent les cours à la faculté de médecine ?

Tous les cours ont lieu à la faculté de médecine de Bordeaux, même si vous présenter les autres concours PACES pharmacie, sage-femme, dentaire ou paramédical). Les étudiants sont répartis en groupe, précisé au moment de votre inscription à l’université. Les cours ont lieu soit le matin soit l’après-midi. Au cours du semestre, ce rythme est inversé par égalité entre les candidats. Les étudiants sont répartis entre les amphithéâtres dont les capacités d’accueil diffèrent. Sur la demi-journée de libre, des Enseignements Dirigés (ED) ont lieu selon un calendrier spécifique. C’est une des principales raisons au fait que la prépa ait lieu en fin de journée, quand lesétudiants n’ont ni cours ni ED et qu’ils ont bien avancé dans leur travail personnel.

Combien y a-t-il de candidats et combien de places sont attribuées selon les concours ?

En 2011-2012, l’université de Bordeaux accueillait 2753 étudiants dans le cadre de la PACES. Pour le concours médecine, on comptait 1505 inscrits pour 334 places disponibles. Pour le concours pharmacie, 375 inscrits pour 132 lauréats. Pour le concours dentaire, on comptait 390 inscrits pour 58 places disponibles. Pour le concours sage-femme, 346 étudiants inscrits se sont présentés pour les 30 places disponibles. Pour les concours paramédicaux, la répartition se faisait ainsi : 168 inscrits pour 36 places disponibles en ergothérapeute, 146 inscrits pour 21 places en manipulateur en électroradiologie, 437 inscrits pour 73 places pour les écoles de masso-kinésithérapeute de Bordeaux et de Dax qui sont intégrées à la PACES, 201 inscrits pour 30 place pour le concours de pédicure-podologue et 212 inscrits pour 51 places pour le concours de psychomotricien. Pour les concours paramédicaux; les chiffres sont intéressants car ils mettent en relief un rapport nombre de lauréats/nombre d’inscrits plus favorable que lors des concours directement auprès des établissements.

Y a-t-il une moyenne minimale pour obtenir son concours ?

La règle pour un concours est celle d’être le meilleur. A ce titre la notion de moyenne paraît peu pertinente. Toutefois, elle fournit un bon indicateur de niveau exigé. Les données qui suivent concernent l’année universitaire 2011-2012. Pour le concours médecine, le dernier lauréat avait 13.264 de moyenne. Pour le concours pharmacie, le dernier lauréat avait 11.151 de moyenne. Pour le concours dentaire, le dernier lauréat avait 11.582 de moyenne. Pour le concours sage-femme, le dernier lauréat avait 11.534 de moyenne. Pour les concours paramédicaux, les derniers lauréats avaient pour moyenne : 12.135 en kiné, 9.129 pour ergothérapeute, 9.504 pour psychomotricien, 8.004 pour pédicure-podologue et 7.862 pour manipulateur en radiologie. Ces données peuvent être utiles si les résultats du premier semestre ne sont pas ceux escomptés par l’étudiant et qu’il souhaite se réorienter vers un autre concours.

Peut-on présenter plusieurs concours lors de la même PACES ?

Lors de l’inscription à l’université de médecine de Bordeaux, vous pouvez vous inscrire en PACES ou uniquement aux concours paramédicaux puis vous choisissez le ou les concours que vous souhaitez présenter. Ce choix n’est pas définitif puisqu’au second semestre, vous avez la possibilité de modifier ce choix après les résultats du premier semestre. Vous pouvez donc techniquement présenter autant de concours que vous le désirez mais cela augmente automatiquement la charge de travail et l’organisation de vos révisions. Si au premier semestre toutes les matières sont communes, il n’en va pas de même au second semestre où les matières spécifiques augmentent fortement le programme à réviser. Enfin, les coefficients différent également de manière importante entre les concours et vos stratégies de travail ne sont plus les mêmes : une matière coefficient 1.8 ne réclame pas autant d’effort et de rigueur qu’une matière coefficient 0.2. Il est donc très important de préparer vos stratégies de préparation si vous souhaitez présenter plusieurs concours PACES. Les tuteurs de l’Institut Major sont disponibles pour vous aider dans vos choix. N’oubliez pas, qu’en ligne de mire, il s’agit de votre avenir et du métier d’une vie. C’est certainement le paramètre le plus important dans vos choix.

Peut-on présenter les concours paramédicaux hors PACES de Bordeaux ?

Comme indiqué plus haut, il est plus intéressant de présenter les concours paramédicaux via la PACES que directement auprès des établissements : la compétition y est moindre. En tout cas, l’étudiant doit faire un choix et éviter de poursuivre deux objectifs qui ne réclament pas la même préparation. Le risque de dispersion est très important et à vouloir tout présenter, l’étudiant n’obtient rien. L’expérience montre qu’il est plus simple d’obtenir son concours via la PACES mais cela réclame un travail qui reste très important.

Quel est le rythme de travail ?

Le rythme de travail est très soutenu entre les cours à la faculté, les ED, la prépa et le travail personnel. L’étudiant qui souhaite présenter la PACES doit savoir que son investissement doit être complet, sous peine d’être très rapidement mis en échec. L’hygiène de vie, l’organisation, la discipline, la méthodologie sont autant de paramètres qui feront la différence avec les autres candidats. En ce qui concerne la préparation à l’Institut Major, notre objectif est la valorisation du travail personnel. Puisque tout étudiant fait une préparation privée ou tutorat de la faculté qui lui apporte la régularité dans ses entraînements et puisque chaque étudiant dispose du même capital temps, il est impératif de valoriser la seule donnée variable : le travail personnel de l’étudiant. C’est pourquoi la préparation de l’Institut Major ne se limite pas à de simples entraînements ou concours blancs : elle apporte tous les outils pour gagner en efficacité. Notre système de suivi est techniquement réalisable grâce à des effectifs strictement réduits : 48 places (36 primants et 12 doublants) sont disponibles chaque année afin d’assurer la qualité de notre accompagnement.

Faire une prépa parallèlement à la PACES est-il obligatoire ?

Il n’y a aucune obligation à suivre une préparation privée pour réussir en PACES. Dans ce cas, il est impératif de s’inscrire au tutorat de Bordeaux. Il s’agit d’une structure associative regroupant les étudiants des filières de santé (médecine, pharmacie, dentaire et sage-femme). Le tutorat a pour objectif d’aider les étudiants dans la préparation du concours par deux entrainements et des corrections. Sur ce point, il n’y a aucune différence avec une préparation privée, si ce n’est le prix : +/- 50€ contre 2000 à 3000€ pour une préparation privée. Une préparation privée ne se limite pas à une régularité des entraînements : un étudiant s’inscrit dans une préparation privée parce que cette dernière lui apporte les outils pour réussir, selon ses besoins, sa personnalité, ses attentes. Il est donc important, pour tout futur étudiant qui souhaite s’inscrire dans une préparation privée de visiter les locaux où il y passera toute une année, de discuter avec l’équipe pour en comprendre la philosophie de travail.

Vous êtes à un clic de la réussite!